Alors que toute l’Europe est en alerte face à une guerre informatique parallèle qui viendrait répondre aux représailles économiques déployées par les pays occidentaux contre la Russie, la lanceuse d’alerte Chelsea Manning relativise l’efficacité de ces attaques, dans le conflit en cours depuis le 24 février en Ukraine.