La menace d’une pandémie numérique est imminente et il faut s’y préparer, ont affirmé des experts réunis lundi lors d’une journée de réflexion à l’EPFL. Le nombre croissant de cyberattaques de tous types et un manque de préparation seraient en cause.